Pourquoi une newsletter ?

Voilà, voilà, voilà, il faut vivre avec son temps !

Toute entreprise qui cherche à avoir un minimum de visibilité a bien compris qu’elle devait se doter d’une page Facebook. Qu’il fallait ensuite faire vivre cette page, pour avoir plein de « like » et être « suivi » par tout autant de personnes.

Mais être suivi par cinq ou dix mille personnes signifie-t-il que le post que vous publiez va s’afficher sur le mur de chacune. Rien n’est moins sûr, il faudrait être devin pour savoir ce que décideront les algorithmes de Facebook. On peut tout au plus ,moyennant finances, espérer les rendre plus efficaces.

J’ai parfaitement conscience de ce fait, cela ne m’empêche pas de partager chacune de mes publications. Le problème vient quand on est de l’autre coté. Une page nous plaît, on sait qu’y seront diffusées les infos qui nous intéressent. Alors on s’abonne à la page. On se dispense de vérifier s’il y a de nouvelles publications puisqu’on est abonné, s’il y en a une on sera averti. C’est bien là l’erreur, il n’y a aucune garantie !

Alors pour ceux et celles qui ne veulent pas laisser Facebook décider pour eux, il y a la Newsletter ! L’information arrivera par mail. Je ne suis pas prolifique, ce n’est pas moi qui risque de remplir votre boîte et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Mes créations se montrent

Je n’expose pas souvent mais ce we je serais sur le port de Granville, au chaud dans la salle de Hérel. Avec 25 autres créateurs d’art, autant d'univers différents à découvrir.

Nouvelle com !

Nouveau nom, nouveau logo ... ... et nouvelles cartes ! Elles sont arrivées ce matin : Un professionnel aurait surement fait mieux mais elles me plaisent et je me suis bien amusée avec mon photoshop.

Broches modulables

Je bosse, je bosse pour peaufiner ma dernière journée de stage des Polymériades. J'y propose des broches modulables. Concaves ou convexes ... Des volumes tout en rondeur ... Ou encore plus exotiques ... Là où l'inspiration se promène, les possibilités me semblent sans...

Tendance RaKu – Et après

Une journée de stage, c'est toujours très intense pour les stagiaires comme pour la prof. Je suis comme tout le monde, je reviens avec mes projets en cours qu'il me faut terminer. Seule une paire de boucles d'oreille avait vraiment vu le jour, la voici montée : Pour...

Prototype

  Je fais peu de colliers, pas par manque d’inspiration mais par manque de temps.Ou disons plutôt que mon inspiration m’emmène vers des réalisations complexes que je ne trouve pas le temps de mettre en oeuvre.Des colliers j’en ai donc beaucoup, mais restés au stade du...